Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 23:58

Pour l'atelier d'écriture de ce lundi, Leiloona a choisi une photo de Kot qui va parler à de nombreux participants à mon avis. J'ai hâte de lire ce que les copinautes imagineront derrière la vitre.

Deux minutes encore ...

Que lit- elle ? Par quelle héroïne, quelle intrigue est-elle ainsi happée pour ne pas même redresser la tête alors que son train est à l’arrêt ?

Le réconfort de la lecture, bulle silencieuse, sereine, ne s’explique pas. Un ailleurs parmi les autres, un cocon contre le bruit, un imaginaire qui la transporte. Son livre comme une aura , immatériel et vaporeux, la subjugue. Une porte. Je ne vois que cela et j’imagine sa vie, celle des autres, l’histoire qu’elle découvre. Emmitouflée, au chaud, protégée, elle ne craint pas le froid piquant de l’hiver. Isolée mais pas seule, en douce compagnie.

Tout s’illumine, s’anime. La vitre entre nous devient écran neigeux. Des milliers de gouttelettes captent la lumière criarde de la station et la transfigurent pour l’envelopper d’un doux halo. Si je la regarde encore un peu, fixement, tournera-t-elle la tête ? Pourrai-je la sortir de sa rêverie ou lèvera-t-elle vers moi un regard absent, encore plein d’une aventure que je devine ?

Non, ce n’est pas un récit d’aventures qui la retient ainsi. C’est autre chose. Elle tient son livre du bout des doigts, le repousse, le ramène à elle, envisage ses contours, son contenu, sa fin. L’histoire l’interpelle, la dérange peut-être, la frôle de sa délicatesse, la fait réfléchir. Sans doute sa propre vie lui apparaît-elle au fil des pages, identification bien naturelle à son âge.Les mots. Elle les soupèse, apprécie le style; peut-être entrevoit-elle le travail minutieux, l'horlogerie fine qui sous-tend ce récit.

Un court roman. Une nouvelle ? Brièveté d’un récit qu’elle aura fini en arrivant à destination. Elle l’a choisi court pour cela, pour connaitre la fin, tout en sachant qu’elle ne sera pas dérangée. Le trajet habituel et monotone deviendra pour elle souvenir de lecture. Le roulis la berce, les arrêts ne comptent plus. Juste le livre et elle. C’est entre eux que tout se joue désormais.

Quel souvenir gardera-t-elle de sa lecture ? La marquera-t-elle comme aucune autre ?

Devinera-t-elle que quelqu’un, sur le quai, l’a observée pendant quelques minutes, a imaginé sa vie ? Et moi, que ferai-je de cette apparition fugace, de ces deux minutes volées à la vie d’une autre avant de replonger dans ma lecture ?

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans atelier d'écriture
commenter cet article

commentaires

Leiloona 26/04/2015 23:22

J'aime beaucoup ta plume délicate et qui met les sens en avant : on est plongé directement dans ton texte.

nathchoco 27/04/2015 03:21

Merci Leiloona

Vudemeslunettes 23/04/2015 11:02

Oh quelle jolie interprétation, toute en douceur, en retenue et en pudeur. Bravo :)

nathchoco 24/04/2015 03:37

Merci, pour une fois ce n'est pas sombre !

monesille 23/04/2015 09:54

Jolie immersion dans la vie d'une autre, ton reflet qui apparaît à la fin donne du relief à cette histoire, j'aime.

nathchoco 24/04/2015 03:37

merci monesille, sympa

patacaisse 22/04/2015 17:15

Très très joli et parlant !

nathchoco 22/04/2015 18:39

merci ,)

Ballatore 21/04/2015 08:52

J'ai souvent ce genre de réflexions en observant les gens mais avec un langage pas aussi élaboré. C'est très bien écrit et cela sonne juste.

nathchoco 21/04/2015 14:11

merci, je te rassure je ne pense pas toujours en ces termes non plus! hihi

Elora 20/04/2015 15:25

Excellente idée ce texte !! :)

nathchoco 21/04/2015 14:11

merci Elora

Lesbilletsdefanny 20/04/2015 14:03

c'est vrai qu'on peut parfois observer / être observé pendant de longues longues minutes ...

nathchoco 20/04/2015 14:04

oui et imaginer, c'est chouette aussi ;)

Titine 20/04/2015 11:41

Une jolie façon d'interpréter cette image, j'aime le regard doux que tu portes sur cette liseuse.

nathchoco 20/04/2015 14:01

merci Titine, je pense que c'est cette nuée brumeuse sur la vitre qui invite au cocon

Albertine 20/04/2015 10:45

Belle (très belle) évocation de la relation intime entre une lectrice et son roman !

nathchoco 20/04/2015 11:00

merci albertine, j'aime bien jouer à ce jeun de devinette : que lit-elle?

Aufildesplumes 20/04/2015 10:08

Moi aussi j'aime essayer de deviner ce que lise les gens.

nathchoco 20/04/2015 11:01

on en voit des lecteurs et j'aime bien me demander ce qui les interpelle. On le voit parfois à leur mine

Stephie 20/04/2015 08:30

J'adore le récit de ces vies qui se croisent sans jamais oser s'interpénétrer.

nathchoco 20/04/2015 11:01

merci Stephie

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Le Mois américain sur les blogs
    Sixième édition du mois américain sur le blog de Titine, Plaisirs à cultiver. On l'attendait avec impatience ,histoire de sortir de sa pile à lire quelques pépites. Alors non, je ne lirai pas American Psycho cette année encore, et pourtant il est là,...
  • Comme une grande, Elisa Fourniret
    Comme une grande, Elisa Fourniret, éditions Mauconduit 2017, 240 pages Genre : contemporain Thèmes : féminité, Paris, mère, couple L'auteur en quelques mots ... À 45 ans, Elisa Fourniret est responsable depuis 5 ans de la Maison des auteurs de la Société...
  • Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot
    Empathie et compassion, comment développer nos super-pouvoirs, Sandra Cardot, éditions Michalon, 2017, 187 pages Genre : développement personnel Thèmes : empathie, compassion, mentalité, méditation, qualité, conscience, altruisme L'auteur en quelques...
  • Belgravia, Julian Fellowes
    Belgravia, Julkan Fellowes, éditions J.C Lattès, 2016,420 pages Genre : historique Thèmes : famille, héritage, lignée, mariage, descendance, intrigue, société anglaise, XIXe S, Angleterre, secret de famille. Traduit de l'anglais par Valérie Rosier et...
  • Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert
    Avant que les ombres s'effacent, Louis-Philippe Dalembert, éditions Sabine Wespieser, 20a7, 287 pages Genre : historique Thèmes : shoah, exil, reconstruction, Juif, Haiti, famille L'auteur en quelques mots ... Né à Port au Prince, en Haiti ,en 1962, Louis-Philippe...
  • Le Protectorat de l'ombrelle :Sans honte, Gail Carriger
    Le Protectorat de l'ombrelle, tome 3 Sans Honte, Gail Carriger, éditions Le livre de poche, 2013, 421 pages Traduit de l'anglais par Sylvie Denis Genre : Bit lit Thèmes: séparation, mariage, complot, cabale, vampires, loups garou L'auteur en quelques...
  • Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian
    Petits meurtres à Mangle Street, M.R.C Kasasian, éditions City, 2015, 351 pages Genre : policier so british ! Thèmes : Whitechapel, meurtres, famille, détective Traduit de l'anglais par Hélène Tordo L'auteur en quelques mots ... Ecrivain anglais, Martin...
  • Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, M C Beaton
    Agatha Raisin enquête, tome 5 Pour le meilleur et pour le pire, Parlez ou taisez vous à jamais, M C Beaton, éditions Albin Michel, 2017, 284 pages Genre : policier so british ! Thèmes : amour, mariage, secrets, meurtre L'auteur en quelques mots ... Retrouvez...
  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...