Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 14:59

Ils disent qu'il était avenant et serviable, le genre de garçon à porter le panier des grands-mères. Ils le décrivent comme un étudiant sérieux et investi qui aurait même rencontré le président à l'époque. Tu te rends compte, le président ! Cette ancienne camarade de cours parle de lui en des termes touchants et se montre étonnée.

Les médias tournent en boucle.

Qui installe la peur ?

 

La réalité , il faut la regarder en face, pas le choix. Regardez. Regardez on vous dit !

Et peu à peu l'homme se meut en monstre. L'assassin couvait dans le corps d'un homme de vingt-sept ans.

Si je ne veux pas savoir je n'ai qu'à éteindre la télévision, fermer les yeux et rester sourde à ce qu'ils essaient de nous faire comprendre :

ils sont là.

Tapis derrière un voisin sympathique, un jeune qui aura fait une mauvaise rencontre ou qui aura fait de la prison ( celle-là même qui forme le caractère, tu sais !). Il cachera sa métamorphose au reste du monde, comme s'il était normal que l'assassin sommeille, s'infiltre, caméléone.

Sous la surface , la fêlure. Profonde.

La plaie s'infecte sans que personne ne le remarque.

 

Alors c'est comme ça que cela finira ? On reste sur cette ambiguïté ?

Qui installe la peur ?

 

Les portraits se construisent : bien sûr qu'ils avaient des accointances avec le Mal. Ils se fréquentaient, mais oui, depuis des années. Ils étaient même allé le voir dans sa résidence surveillée. C'est vrai qu'il a fait un séjour au Yémen et qu'il en est revenu ? C'est vrai.

Et nous ? Où étions-nous, si sûrs de nous ? Si sûrs que seuls les Etats-Unis étaient dans le viseur, que notre petite France ne valait pas cent balles ?

Le réveil est d'autant plus douloureux que le voile qui couvrait nos yeux était épais

 

Elle pleure.

Elle a perdu son amour, son combattant, son Charb. Nous avons gagné un héros.

"Il aura fallu cela" dit-elle

Dimanche, comme elle, nous pleurerons nos belles plumes, nos âmes fortes, des fous, des clowns qui ont tout dit, tout révélé. Tout, Même la fin.

Alors c'est pour de vrai ? Nous avons compris cette fois ?

Oui, cette fois c'est pour de bon, tout va changer, ON va changer. Promis.

 

Et lundi ?

Et après ?

Combien de temps serons-nous tous Charlie ?

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by unchocolatdansmonroman - dans atelier d'écriture
commenter cet article

commentaires

Touloulou 12/01/2015 11:29

Beaucoup de réflexions et de questions ouvertes dans ton message...
Ce que je retiens, l'esprit un peu plus à froid que ces derniers jours, c'est que les journalistes d'info continue n'ont pas fait leur travail. Ils balancent tout au fur et à mesure, en ne pensant qu'au scoop. Ils ont mis des vies en danger, en racontant des choses sans même prendre la peine de vérifier ou de penser que certaines infos auraient du rester secrètes tant que ce n'était pas fini. Aujourd'hui, je suis en colère aussi en pensant à eux...

nathchoco 12/01/2015 14:47

alors finalement après discussion dans mon entourage il semble que ce ne soit aps si simple que cela ... ;)

nathchoco 12/01/2015 12:59

tiens, tiens, décidément c'est de mieux en mieux. Tu sais quoi ? Je vais cesser de regarder cela pendant un certain temps, je préfère de toutes façon la radio mais là c'est confirmé. On y trouve de belles émissions, intelligentes

Touloulou 12/01/2015 12:58

Oui mais la famille de Charb a démenti qu'elle était sa compagne et lui a demandé de se taire... Cette partie de l'affaire est bizarre et cela peut expliquer pourquoi ses déclarations dans les medias n'ont été que peu reprises ?

nathchoco 12/01/2015 11:34

C'est ce que je regrette en effet et j'étais très en colère lorsque j'ai écrit. Le fait d'avoir vu la femme de Charb pleurer et pousser un cri de colère sur un plateau TV n'a cependant pas été relayé alors qu'elle dit des vérités qu'il faut aussi entendre

nathchoco 12/01/2015 11:32

merci Touloulou

myrtille 12/01/2015 10:10

prenons le positif qui vient après 'on verra' ..à force de se poser des questions on oublie l'essentiel qui peut être un grand pas vers l'avenir : la reussite de cette manifestation, de tous ces peuples unis le temps d'un instant, du jamais vu !!!
après ? pourquoi cela ne durerait pas ? cela a été possible le temps d'une marche alors restons positifs !!

quand j'entends qu'il aurait été dit que les chefs d'Etat sont venus que pour la photo ....je me dis que ceux qui racontent ça sont vraiment des fouteurs de merde ..et que ceux qui croient ça sont negatifs au possible ...

et pour mieux comprendre tout ça il faut regarder l'emission C dans l'air présenté par Yves Calvi ça c'est de l'info de la vraie !!! et on apprend plein de choses en plus !!

Sinon je ne comprends pas : de qui tu parles de cet homme de 27 ans ??

nathchoco 12/01/2015 10:18

lorsque j'ai écrit ce texte j'en avais vraiment assez des propos tenus par les médias, des contre-vérité bien souvent suivant les chaines. Cela m'a rappelé le 11 septembre 2001. Qui installe la peur ? c'est une reflexion que je mène avec mes élèves sur le pouvoir des medias aussi. Dénoncer oui mais ne pas présenter un amoncellement de faits, d'images, dont on ne sait rien à ce moment-là. pour 27 ans je me suis trompée, c'est 32, l'âge des assassins. J'ai écouté plusieurs témoignages d'anciens camarades qui décrivaient Amedi Coulibaly comme un ami avenant. Voilà. réaction à chaud mais je suis positive et garde toujours espoir en ce qu'une nation réunie peut faire ( voir le texte d'aujourd'hui;) ). Merci de ton passage

Présentation

  • : un chocolat dans mon roman
  • un chocolat dans mon roman
  • : Pour satisfaire mon appétit, j'associe lecture et gourmandise : un chocolat dans mon roman, le tendre et le croquant, saveurs littéraires et culinaires. Ici on parle de l'art sous toutes ses formes : écriture, peinture, sculpture, écriture, musique, photographie, gastronomie, cinéma ...
  • Contact

Recherche

Retrouvez-moi sur mon Tmblr

je suis plongée dans ...

 

Articles Récents

  • Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares
    Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares, éditions Gallimard, 2017, 336 pages Genre : récit jeunesse Thèmes : famille, divorce, adolescence, sentiments, mariage, fratrie, amour Traduit de l'anglais par Vanessa Rubio-Barreau L'auteur en quelques mots... Connue...
  • Vacances en forme de petits bonheurs #1
    En vacances les petits bonheurs sont quotidiens. Les voici rassemblés dans un billet hebdomadaire. Lundi 17 juillet : court séjour à Capbreton pour rejoindre une partie de la famille. Bien installés au camping ,on apprécie un pique nique sur la plage,...
  • Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg
    Le Tailleur de pierre, Camilla Läckberg, éditions Babel noir, 2009, 593 pages Genre : policier Thèmes : meurtre, enfance, famille, secrets, enquête L'auteur en quelques mots ... Retrouvez la biographie de Camilla Läckberg sur les premiers billets de la...
  • 4 days in London !
    Afin de rendre les honneurs à la ville de Londres que nous avons découverte en octobre 2015, je relance ce billet sur notre magnifique séjour. Notre retour en métropole est l'occasion de faire découvrir aux enfants des lieux que nous aimons et que nous...
  • La Compagnie des menteurs, Karen Maitland
    La Compagnie des menteurs, Karen Maitland, éditions Pocket, 2014, 664 pages Genre : thriller médiéval ,historique Thèmes : peste, Moyen âge, XIV °S, religion, fanatisme, énigme L'auteur en quelques mots ... Née en 1956 au Royaume Uni, Karen Maitland écrit...
  • Agatha Raisin enquête, tome 3 : Pas de pot pour la jardinière
    Agatha Raisin enquête, tome 3, Pas de pot pour la jardinière, M.C Beaton, éditions Albin Michel, 2016, 246 pages Genre : policier so british ! Thèmes : jardinage, meurtre, jalousie, enquête L'auteur en quelques mots Retrouvez la biographie de M.C Beaton...
  • Juin : le mois anglais sur les blogs !
    C'est avec plaisir que je renouvelle ma participation au mois anglais, organisé par Lou et Cryssilda. L'occasion de dépoussiérer le blog qui n'a pas vu d'article depuis fort longtemps, travail oblige ;) Pour le plaisir des sens donc : 1er juin : "Un jour"...
  • Le poids des secrets, tome 1 Tsubaki, Aki Shimazaki
    Le poids des secrets, tome 1 : Tsubaki, Aki Shimazaki, éditions Babel, 1999, 115 pages Genre : contemporain Thèmes : famille, passé, amour, seconde guerre, Hiroshima, Nagasaki L'auteur en quelques mots ... Née à Gifu, au Japon, en 1954, Aki Shimazaki...
  • La Bête humaine, Emile Zola
    La Bête humaine, Emile Zola, éditions Folio classique, 1995, 501 pages Genre : classique Thèmes : amour, passion, meurtre, pulsions, machine à vapeur, ville, ouvriers, gare L'auteur en quelques mots ... Considéré comme le chef de file du naturalisme,...
  • La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami
    La Brocante Nakano, Hiromi Kawakami, éditions Picquier Poche , 2009, 342 pages Genre : contemporain traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu Thèmes : brocante, amour, objets, bonheurs, rencontres, liens L'auteur en quelques mots ... Retrouvez ma chronique...

je publie aussi sur

 

je dois encore chroniquer ...